La franchise d'une assurance auto

  • Temps de lecture 1 minute
franchise assurance auto

La franchise est une somme qui, dans le règlement d'un sinistre, reste à la charge de l'assuré.

L'assuré dont le contrat comporte une franchise s'engage donc à conserver à sa charge une partie des dommages.

Exemple : Un automobiliste assuré pour les dommages de sa voiture a une franchise de 150 euros. Sa cotisation est moins élevée que s'il n'avait pas de franchise. En revanche, si, après un accident, le montant de la réparation est de 610 euros, il recevra 460 euros. Dans certains cas, il est possible d'exercer un recours auprès du responsable des dégâts et de récupérer le montant de la franchise.

Il existe différentes sortes de franchises :

  • la franchise simple ou relative : L'assureur prend en charge l'intégralité des dommages dès l'instant qu'ils excèdent le montant de la franchise.
  • la franchise absolue : Elle est toujours déduite de l'indemnité, quelle que soit l'importance des dommages.
  • la franchise proportionnelle : Des sociétés d'assurance appliquent parfois cette franchise aux garanties dommages de leur contrat automobile. Elle est exprimée en pourcentage (précisé dans le contrat) du montant des réparations, auquel s'ajoute une franchise de base. Il existe toutefois un minimum et un maximum, déterminés en fonction du véhicule.
  • la franchise kilométrique : Elle précise, à partir du lieu de stationnement habituel du véhicule, le périmètre au-delà duquel l'assistance automobile entre en jeu.
  • la franchise en jours : Elle indique le nombre de jours au-delà duquel la garantie joue. Les garanties prévoyant l'indemnisation des dommages corporels du conducteur ou la prise en charge des frais de location d'un véhicule de remplacement peuvent comporter une franchise en jours.

Le plus souvent fixées par l'assureur, les franchises peuvent, dans certains cas, être réduites ou supprimées moyennant un complément de cotisation.

En revanche, s'il s'agit de franchises fixées par la loi (garantie catastrophe naturelle par exemple), leur montant ne peut être modifié et il est interdit de s'assurer pour en être remboursé. Cependant, la franchise ne s'applique pas dans tous les cas.

Vous n'avez en général rien à payer si vous disposez d'un recours contre un tiers responsable à 100% identifié et assuré au moment du sinistre. 

Autrement, si vous êtes sinistré ou malussé, vous pouvez toujours souscrire une assurance auto chez Assurauto.fr